img
Actualités
img

LANCEMENT DU COLLECTIF SAUVONS NOS COMMERÇANTS !

 

A l’assaut des élections régionales pour une égalité de traitement entre les commerces physiques et les pure players

« Les mêmes règles pour un même métier »

Les fédérations nationales et locales de commerçants se réunissent au sein du collectif « Sauvons nos commerçants » pour lutter contre les fortes disparités et injustices que connaissent les commerces physiques depuis des années face à l’essor non régulé des pure players du e-commerce. Dans le cadre des élections régionales, le collectif appelle au rassemblement général des commerçants indépendants, des salariés, des présidents d’associations de commerçants, des fédérations représentant la profession, de la société civile et des élus à rejoindre le mouvement et agir collectivement.

 

 

Les revendications du collectif pour une concurrence saine et équilibrée

Parce que le commerce physique est essentiel à la vitalité de nos territoires, il nous faut pour continuer à vivre, jouer à armes égales avec les « pure players » du e-commerce. Les privilèges exorbitants dont ces derniers bénéficient, grâce au soutien de l’État, ne sont plus acceptables. Les décisions prises durant la crise sanitaire avec la fermeture des commerces ou plus récemment avec le projet de loi « Climat et Résilience », sont le reflet d’une politique discriminatoire du gouvernement menée au profit des marchands 100% web.

« Nous, commerçants physiques, considérons le e-commerce comme une opportunité aussi bien pour nos producteurs, nos fournisseurs ou encore nos clients. Nous ne sommes pas contre cette évolution. Mais nous demandons que les dispositions relevant du domaine réglementaire, fiscal et environnemental, soient appliquées à tous les acteurs du commerce dans un souci d’équité. »

 

 

Une mobilisation nationale dans les territoires : le collectif à la rencontre des candidats aux élections régionales

 

Le collectif « Sauvons nos commerçants » fort de son maillage territorial représentatif de plus de 500 000 commerçants et 1 million de salariés, se lance dans une grande campagne de sensibilisation en allant à la rencontre des candidats aux élections régionales. Le site du collectif recensera les propositions en faveur du commerce de proximité ainsi que les positions des candidats relatives à l’équité entre toutes les formes de commerce. Un comparateur des programmes politiques et de l’ensemble des prises de position concernant le commerce sera disponible en ligne et accessibles à tous. A travers une tournée nationale, les présidents des fédérations iront également soutenir les commerçants dont les territoires verront l’implantation prochaine d’immenses centres logistiques de pure players comme c’est le cas à Rouen, Quimper, Nîmes, Nantes ou encore Metz.

 

Dans ce cadre, le collectif demande pour les territoires :
  • De soumettre les pure players à une taxe Covid pendant 2 ans qui serait reversée aux PME et TPE du commerce pour se numériser.
  • De mettre en cohérence les politiques publiques de soutien aux commerces de centre-ville et les autorisations d’installation d’entrepôts logistiques.
  • De donner aux régions un pouvoir fiscal de taxation des livraisons.
  • D’élargir le moratoire sur les espaces commerciaux aux entrepôts logistiques et proposer, à défaut, des moratoire régionaux sur l’installation dans les zones couvertes par une ORT (opération de revitalisation du territoire).
  • D’établir un budget dédié à la revitalisation du territoire et le répartir de façon équitable.
  • Soumettre à Autorisation d’Exploitation Commerciale les entrepôts des pure players en leur qualité d’établissement de commerce qui vendent essentiellement aux consommateurs en B to C.

 

« Nous appelons à la mobilisation de toutes les associations de commerçants et des collectifs constitués dans les territoires. Nous les encourageons à alerter leurs élus locaux sur les dangers que représentent ces inégalités pour nos centres-villes et à interpeller l’ensemble des candidats aux élections régionales sur la défense des commerces de proximité. »

 

 

Des conséquences dramatiques pour tous nos commerces

Les centres-villes, que nous souhaitons voir rester des lieux de convivialité, sont menacés par la concurrence déloyale des marchands 100% web qui s’affranchissent de bon nombre de règles au moment même où les cœurs de villes ont besoin d’être revitalisés.

 

Aujourd’hui, de plus en plus de commerces baissent le rideau. Le taux de vacance commerciale atteint 10 % et est en hausse de 60 % depuis 2014. Cette tendance risque de transformer les centres-villes en lieux vides et déshumanisés.

 

 

Une fronde internationale des commerçants

Les récentes mesures et déclarations des gouvernements américain et allemand contre la position dominante d’Amazon et ses pratiques anticoncurrentielles montrent que des actions concrètes sont possibles et surtout indispensables avant qu’il ne soit trop tard. Le collectif « Sauvons nos commerçants » s’inscrit dans la continuité des collectifs Make Amazon Pay et Small Business Rising qui se battent outre-Atlantique pour la sauvegarde des petits commerces.

 

Le sujet est un enjeu d’envergure pour l’Europe, notamment à travers les travaux de la Commission européenne sur les projets de règlement Digital Services Act (DSA) et Digital Markets Act (DMA) qui doivent permettre la mise en œuvre d’un nouveau cadre de régulation pour mettre fin à l’irresponsabilité des géants du numérique et mieux encadrer leur position dominante croissante.

 

Les porte-paroles du collectif :
  • Christian Baulme, Président des Commerçants et Artisans des Métropoles de France (CAMF)
  • Francis Palombi, Président de la Confédération des commerçants de France (CDF)
  • Jean-Pierre Lehmann, Président de la Fédération Nationale des Centres-Villes « Vitrines de France » (FNCV)
  • Jocelyne Leporatti, Présidente de l’association Génération Responsable

 

 

 

 

 

À propos

 

Le collectif « Sauvons nos Commerçants » rassemble les commerçants et les citoyens attachés à leurs commerces de proximité, qui luttent pour une équité de traitement réglementaire et fiscal entre les commerces physiques et les pure players du e-commerce. Nous suivre sur notre site internet : www.sauvonsnoscommercants.fr

 

1 Rapport « Impunité fiscale, sociale, environnementale : immersion dans le modèle Amazon », Attac France, Les Amis de la Terre et l’Union syndicale Solidaires, 24 novembre 2019.
2 Rapport « Impunité fiscale, sociale, environnementale : immersion dans le modèle Amazon », Attac France, Les Amis de la Terre et l’Union syndicale Solidaires, 24 novembre 2019.
3 Rapport « Sécurisation du recouvrement de la TVA », Inspection générale des finances, novembre 2019.

 

 

Contacts presse

Pierre Alibert – pierre.alibert@coriolink.com – 06 87 40 90 76
Alison Larroque – alison.larroque@coriolink.com – 06 11 99 16 01

Contenus similaires

AMAZON PRIME DAYS – Bercy impuissant renvoie le sujet aux Assises du commerceCommuniqués de presse
AMAZON PRIME DAYS – Bercy impuissant renvoie le sujet aux Assises du commerce

Communiqué de presse Paris, le 16 juin 2021   Les fédérations nationales de commerçants se sont entretenues hier soir avec le Ministre, Alain Griset, sur la nécessité d’un report des Amazon Prime Days annoncés pour les 21 et 22 juin,...

16/06/2021
LANCEMENT DES AMAZON PRIME DAYS AVANT LES SOLDES D’ÉTÉCommuniqués de presse
LANCEMENT DES AMAZON PRIME DAYS AVANT LES SOLDES D’ÉTÉ

  Communiqué de presse – Paris, le 12 juin 2021   LES FÉDÉRATIONS DE COMMERÇANTS DEMANDENT UNE RÉUNION D’URGENCE À BERCY Alors que Bercy a officiellement déclaré les soldes d’été au 30 juin, Amazon décide de court-circuiter les commerçants français en...

14/06/2021
MOBILISATION CONTRE LE PROJET D’ENTREPÔT D’AMAZONCommuniqués de presse
MOBILISATION CONTRE LE PROJET D’ENTREPÔT D’AMAZON

  Le Président de la Confédération des commerçants de France se déplace à Fournès le 29 mai pour soutenir le commerce local de la région. Francis Palombi, Président de la Confédération des Commerçants de France, représentant 450 000 entreprises et...

27/05/2021